Google+ La Gazette de Bigbull: Une grande pensée pour un habitué de Fort-de-France !

SOUVENEZ-VOUS

OHÉ DU NAVIRE ! *** Retour de la GAZETTE DE BIGBULL avec un article sur un caboteur de la Seine ... le FRISIAN INO ... ***

samedi 2 février 2008

Une grande pensée pour un habitué de Fort-de-France !

Une bien mauvaise nouvelle aujourd'hui pour un de nos habitués de Fort-de-france, le reefers (cargo frigorifique) HORNCLIFF est actuellement en grande difficulté au sud-ouest de l'Angleterre, voici le message des gardes côtes anglais :

Friday, February 01, 2008
Posted 16:20 GMT

"Les gardes côtes de Falmouth coordonne à présent l'assistance au 'Horncliff', un cargo frigorifique de la compagnie de navigation Pluton, qui a trois personnes blessées à bord, dont un sérieusement, après avoir perdu 60 conteneurs par-dessus bord au Sud-Ouest des Îles de Scilly (Sud-Ouest Angleterre). L'équipage du navire, un cargo construit en 1992 de 12,887 tonnes sous pavillon Libérien, a annoncé à 12.30 de l'après-midi gardes côtes de Falmouth que le cargo avait perdu toute sa pontée, mais réussissait toujours à avancer dans le temps très rugueux. Le commandant de bord est sérieusement blessé tandis que deux passagers exigent un soutien médicale. Il y a un total de 31 personnes à bord. Il venait du Costa Rica et se dirigeait vers Douvres. La position du navire est actuellement trop loin pour un transfert d'hélicoptère et l'équipage a demandé de s'approcher de l'Irlande du Sud pour permettre à un hélicoptère britannique de sauvetage d'effectuer les évacuations. Les vents sont localement de nord d'ouest, force 9 avec pluie de neige fondue et lourde houle. Les vagues mesurent actuellement entre 8 et 10 mètres qui rendront n'importe quelle évacuation du pont très hasardeuse. Les conteneurs contiennent normalement des marchandises non polluantes telles que bananes ou melons, bien que cela n'ait pas encore été confirmé. Les techniciens de comptoir d'Agencys calcule actuellement la dérive des conteneurs dans le temps présent et cherche des renseignements supplémentaires sur les risques de rencontres pour les navires transitants sur la zone."

Pour nous rappeler que des hommes risquent beaucoup pour nous permettre de manger, etc etc

Une énorme pensée ce soir pour cet équipage qui lutte.

11 janvier 2008, dernière escale à Fort-de-France, on espère ce soir le revoir un jour !

Le 03 mars 2007, photographié par mon camarade Yvon PERCHOC !


Enregistrer un commentaire