Google+ La Gazette de Bigbull: LE SMACK DU PONT DE BEZONS

SOUVENEZ-VOUS

OHÉ DU NAVIRE ! *** Retour de la GAZETTE DE BIGBULL avec un article sur un caboteur de la Seine ... le FRISIAN INO ... ***

mardi 22 juillet 2014

LE SMACK DU PONT DE BEZONS

Non ne vous inquiétez pas, nul photo d'amoureux sur le pont de Bezons, mais plutôt un joli cargo fluvial que j'ai eu le plaisir de capturer dans mon objectif hier matin. 
Au loin ... enfin un gros gabarit ...














Voici le SMACK qui se présente, dommage le temps est un peu couvert.





















Au vu du gabarit de ce SMACK je préfère employer le terme de cargo fluvial qui me rappelle ainsi le temps où je pouvais à loisir photographier des cargos maritimes. Cependant pour les puristes je pense que le SMACK est un automoteur mais tant pis j'utiliserais le terme de "cargo fluvial".
2950 tonnes de port en lourd ... cela en fait des camions économisés.
Cela faisait plusieurs fois que je "guettais" à cet endroit des bateaux un peu plus conséquent en tonnage que ceux naviguant au cœur de Paris. Ce coup-ci ma persévérance a été récompensée avec ce SMACK qui naviguait en direction du port de Gennevilliers et probablement en provenance du Havre - Port 2000.
Toujours mon goût pour les étraves.
Ce cargo fluvial de 110 mètres de long et de 11.45 mètres de large a une capacité d'emport de 2950 tonnes. Cela lui permet de pouvoir charger jusqu'à 128 EVP. De plus des modifications importantes telles que des cloisonnements, des cadres supports de conteneurs, des réserves de flottabilité ont été apportées à ce bateau ainsi que des études de stabilité et de risque.
Des containers, toujours plus de containers pour notre société de consommation...
Ainsi le SMACK est certifié et peut accéder à certains ports par la voie maritime. En particulier cela lui permet d'accéder directement au Port 2000 du Havre qui est un  port extérieur (accès exclusivement par la mer) assurant l’accueil et le traitement rapide des plus grands porte-conteneurs du monde dans des conditions nautiques et logistiques optimales.
Une passerelle qui s'élève en fonction des conditions de navigation.














Arrière de la passerelle ...



















L'utilisation de "cargo fluvial" tel que le SMACK génère des économies conséquentes en terme de manutention et de transfert de containers soit par barge soit par voie terrestre qu'elle soit routière ou ferroviaires.

Sous le pont de Bezons.

Direction ... le port de GENNEVILLIERS.



Enregistrer un commentaire