Google+ La Gazette de Bigbull

SOUVENEZ-VOUS

OHÉ DU NAVIRE ! *** Retour de la GAZETTE DE BIGBULL avec un article sur un caboteur de la Seine ... le FRISIAN INO ... ***

vendredi 4 mars 2016

A ROUEN LE FRISIAN INO CABOTEUR

 
Le FRISIAN INO 

Construit en 2012 à Haïphong ce caboteur à la coque bleue fréquente souvent la Seine et vient livrer sa cargaison dans nos ports fluviaux. D'une longueur de 87,5 m il présente la forme classique des caboteurs modernes. Lors de sa rotation, il venait livrer des engrais amonitrates (principal forme d'engrais utilisé en France) depuis Anvers jusqu'à St Aubin Les Elbeuf. Avec 8,75m de tirant d’air à ballast ce voyage présentait certaines difficultés pour le pilote, en particulier, le passage du pont SNCF de Oissel avec 15 cm de clair seulement au passage.
 Pont SNCF de OISSEL ...photo prise sur le blog : oissel.net



De face, de l'arrière et de profil la passerelle du FRISIAN INO.







FRISIAN INO
IMO : 9463877
Tonnage : 1801 tonnes
Dwt : 2625
Longueur : 87,5 mètres
Largeur : 11 mètres
Tirant d'eau : 4,15 mètres
Chantier : Thanh Long à Haïphong au Vietnam en 2012
Nom précédent : CK PEARL

Une étrave arrondit.
Pour bien distinguer la passerelle.  


A quai, cales fermées. 

dimanche 18 janvier 2015

DES NOUVELLES DU VOITURIER

Le HOEGH OSAKA ayant été remis à flot à la faveur de la marée haute il a pu ensuite être remorqué pour être mis à l'abri et les réparations entamées.
Toujours impressionnant ce type de navire ... comment flotte t'il ?

Les causes de cet incident sont probablement liées au mauvais arrimage de la cargaison. Un des engins de chantier chargé sur un des ponts a cassé ses attaches et s'est déplacé librement au gré des mouvements du navire. Dans sa course il a heurté la coque et provoqué une voie d'eau. La masse d'eau chargée (environ 3000 tonnes) a immédiatement provoquée une importante gîte qui a obligée le commandant et le pilote à échouer volontairement le roulier sur le Bramble Bank, pour éviter tout risque de chavirage. Ce navire de 51 000 tonnes, contient 1200 Jaguar ou Land Rover 65 voitures mini et 105 engins de chantier JCB.

La voie d'eau ... hantise de ce type de navire car l'isolement
par compartiment est très difficile.

Désormais à l'abri et sous surveillance les opérations de pompage sont en cours après avoir inspecté et réparé la fissure de la coque. Malheureusement le mauvais temps et les conditions de mer retardent considérablement les opérations et le navire n'est toujours pas redressé à l'heure actuelle.

Une caisse sur l'eau ...
L'occasion de découvrir les très belles photos de Christophe DE LANGHE prises à Dunkerque en mai 2009 lorsque ce roulier s'appelait alors MAERSK WIND.
Avec une telle surface hors de l'eau la prise au vent est
terrible et doit être en permanence maîtrisée lors des manœuvres.

dimanche 4 janvier 2015

DÉCEMBRE ... LE BASSIN A UN FRIGO

Un navire au sec ... c'est toujours impressionnant.
Brest décembre 2014, un frigo vient se refaire une beauté dans le bassin de radoub nmr 1. Cela mérite quelques explications, Une forme de radoub (radoub n.m. : réparation de la coque d'un navire) est un bassin qui permet l’accueil de navires et leur mise hors de l'eau.
Vue arrière du château
Cette "mise au sec"  nous permet de découvrir leur carénage (Le terme provient de la carène : partie de la coque immergée) et peut permettre ainsi leur entretien ou réparation.mais aussi cette forme peut servir à la construction d'un navire voire parfois son démantèlement.
Le carénage mise à "nu" avec vu sur le safran et l'hélice.
On parle également de forme, de cale sèche et parfois de forme-écluse selon la configuration rencontrée.


Les grues de pont qui assurent au navire
son autonomie en cas d’infrastructures portuaires inexistantes.














STAR BEST - SINGAPORE - IMO 9350989

Selon le site wikipédia la forme de radoub de l’anse de Troulan, sur la rivière Penfeld, est la plus ancienne de Brest (1683). Elle mesure 115 m de long et 25 m de large au niveau du sol. Elle a été construite sur les plans de Vauban et sous la direction de l'ingénieur Garangeau. La forme a été très modifiée aux xviiie et xixe siècles pour permettre l’accueil de cuirassés.
La coque a effectivement besoin d'un petit "rajeunissement"
STAR BESTIMO : 9350989Tonnage : 13800DWT : 11300Longueur totale : 162.5 m.Largeur : 26.0 m.Construit en 2007 aux chantiers naval de Shikoku à Takamatsu (JPN) Vitesse : 22 noeuds

Des chaînes à ses pieds ...

ALERTE ... LE HOEGH OSAKA ÉCHOUÉ

ALERTE INFO

Le voiturier HOEGH OSAKA est en très mauvaise position. Il s’est échoué dans le solent au large de l’île de Wright. L’équipage a été évacué (25 membres d'équipage) sauf trois officiers resté à bord.

Il faisait route vers l’Allemagne. Les images sont comme d’habitude impressionnantes.

Précision importante apportée depuis par la compagnie : le navire a subitement présenté une forte gîte en quittant le port. Le pilote et le commandant ont craint qu'il ne chavire en plein chenal, et l'ont échoué...


Les opérations, longues et périlleuses, pour le sortir de ce piège sont en cours.

Photo extraite du site de la BBC ...
Pour suivre les opérations sur le site de la BBC
cliquez ici
Voici dans leurs positions dites "normales" des HOEGH que j'ai eu l'occasion de photographier avec mon ami Yvon Perchoc sur Fort de France.
Le HOEGH TROPICANA
Le HOEGH TROPICANA
Le HOEGH TROTTER

dimanche 28 décembre 2014

JANVIER A DÉCEMBRE 2014 LA BOUCLE EST ... JUMBOÏSEE

C'est encore avec deux très belles photos, cette fois-ci nocturnes, de Eugène que je vais terminer cette année et avec le même navire vu en début d'année et maintenant en décembre ... le JUMBO JUBILEE à quai à Brest qui me permet ainsi de finir l'année par ce clin d'oeil. L'article du JUMBO JUBILEE en janvier 2014 est ici.


La nuit, les lumières, un port, un navire ... J'ADORE !
Je profite de ce post pour remercier tous mes visiteurs et vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d'année.
Pour finir l'année sobrement avec une vue nocturne ...

NOM : JUMBO JUBILEE

IMO : 9371581
Type : Cargo
Année de construction 2009 en Roumanie
Chantier : Damen Galati
Pavillon : HOLLANDE (NDL)
Jauge brute : 15012
DWT : 13017
Longueur totale : 145 m.
Largeur totale : 26,5 m.
Vitesse : 17 noeuds

samedi 22 novembre 2014

COSETTE ... UNE FIN DE VIE MISERABLE

Plus de 4 ans pour finir au fond de la mer des Caraïbes ... le 25 février 2010 je vous présentais des vues du COSETTE petit RO-RO (roulier) abandonné en baie de Fort-de-France car n'ayant pu décharger sa cargaison à Haïti du fait du séisme.
16 mars 2010, j'avais photographié le COSETTE au quai de l'hydrobase à Fort-de-France.
C'est maintenant par 2500 mètres de fond au large de Saint-Pierre que repose ce navire désormais transformé en épave et qui servira de refuge à la faune des fonds marins. 
Remorquage en sortie de port, l'occasion pour moi de revoir "mon ami" le RPC MAÏTO.
Photo Yvon Perchoc
En route pour l'OCEANISATION. Photo Yvon Perchoc
Nous sommes le 5 novembre 2014, la décision est prise il faut couler le navire au large de la Martinique, son état de délabrement est devenu tel qu'il représente un danger pour le port de Fort-de-France et des voies d'eau apparaissent sur la coque, l'OCEANISATION est donc décidée.
Une chaloupe de sauvetage du COSETTE, pas besoin pour ce dernier voyage,
remarquez les places numérotées et dessinées, faut avoir un petit derrière. 
Photo Yvon Perchoc
La Société Martiniquaise de Remorquage et la Marine Nationale sont chargés de mener à bien cette opération délicate. Il faut que le navire sombre "proprement" en un seul morceau si l'on peut dire. Ainsi l'épave ira reposer au fond de la mer des Caraïbes sans provoquer de pollution supplémentaire.
La fin est proche pour ce petit roulier. Photo Yvon Perchoc
Une fois remorqué sur le lieu choisi de l'immersion c'est à 16h14 que les charges sont déclenchées provoquant alors l'immersion de ce roulier à l'histoire si tragique. Alors appelé ZANOOBIA ce cargo transportait en 1988 à son bord 2200 tonnes de résidus toxiques. Pendant plusieurs mois ce navire vas errer en mer méditerranée dans l'attente d'une solution pour le déchargement et le traitement de sa cargaison. Son errance et le scandale de cette histoire sont à l'origine de la Convention de Bâle sur les mouvements transfrontaliers de déchets dangereux.
05 novembre 2014 à 16h14, c'est la fin pour le COSETTE ... Photo Marine Nationale

mercredi 8 octobre 2014

LA FRÉGATE L'HERMIONE A BORDEAUX

Le 11 novembre 2013 je vous avais montré l'HERMIONE dans son bassin dans cet article.

Et bien hier elle est entrée à Bordeaux, voici la vidéo de son arrivée ...

lundi 6 octobre 2014

UN PEU DE SOLEIL AVEC UN MILITAIRE

Depuis la Martinique, Yvon PERCHOC m'a transmis ses photos du DUMONT D'URVILLE en sortie "guerrière" sur le port de Fort de France. Je ne peux résister au plaisir de vous faire partager ses photos, nostalgie quand tu nous tiens ...
Exercice dans les Caraïbes en date du 26 septembre 2014 - Photo Yvon PERCHOC
Le Dumont d'Urville a été mis sur cale aux chantiers de Normandie le 15 décembre 1980 et a intégré le service actif le 5 février 1983.
Le Batral (BATiment de RAvitaillement Léger) est un navire amphibie capable de « plager », c'est-à-dire de s'échouer sur une plage afin de permettre le débarquement de troupes, véhicules ou du fret. Doté d'une capacité d'emport totale de 300 tonnes, il peut également transporter une compagnie de 120 personnes et leurs véhicules.
Véhicules embarqués, fret également ... et la compagnie en place sur la plate-forme hélicoptère.
Photo Yvon PERCHOC
Ce type de bâtiment est avant tout orienté vers le travail interarmées en accueillant notamment du personnel de l'armée de terre. Des exercices communs d'entraînement sont organisés régulièrement avec le DTA-33e RIMA (ex-33e Régiment d'infanterie de marine) basé en Martinique.
Direction une plage des Caraïbes pour "déverser" sa cargaison.
Le Dumont d'Urville est basé à Fort-de-France depuis décembre 2010. Il porte le numéro de coque L 9032. (source : WIKIPEDIA)

jeudi 2 octobre 2014

LE CARGO AMOENITAS DÉCHARGE DU LOURD A BREST

Samedi 20 septembre 2014 dans le port de Brest c'est le cargo AMOENITAS qui est venu décharger à quai un colis pesant pas moins de 179 tonnes.
Cargo de 2010, l'AMOENITAS possède des grues conséquentes.
179 tonnes rien que ça ... quel pouvait donc bien être ce colis ... et bien tout simplement un transformateur qu'il a fallut décharger avec toutes les précautions indispensables à ce genre de matériel.
Le célèbre passage du ...
... phare du Minou.

Destiné à la société RTE (RESEAU TRANSPORT ELECTRICITE), implantée dans les Côtes-d'Armor, il sera embarqué le soir même sur un engin spécial de la société STSI (SOCIETE DE TRANSPORTS SPECIAUX INDUSTRIELS) et comportant pas moins de 16 essieux de 8 roues. Pour voir une photo du déchargement cliquez ici.
Exemple de remorque utilisée par la STSI (photo issue du site http://www.geodiswilson.com)
De plus en plus nous voyons ce type de chargement/déchargement de gros matériels dans nos ports. Ces matériels conséquents obligent l'utilisation de navires plus gros, nécessitent des moyens de levages beaucoup plus conséquents et entraînent inévitablement des règles de sécurité et de travail de plus en plus précises et exigeantes. Il en va de la sécurité des personnels. C'est un véritable changement dans le travail des dockers ... il a bien disparu le temps du caisse par caisse à dos d'homme ...
De profil il se dirige rapidement vers Brest
Il est a noter bien sur que ce cargo a dû ballaster (remplir ou vidanger ses réservoirs d'eau servant à maintenir une assiette correcte du navire) lors du déchargement de ce transformateur afin d'amortir le "balancement" du navire dû au transfert "aérien" d'une telle charge.
Il est déjà en Italie depuis quelques jours ...
Derrière chaque opération dans un port se cache toujours de nombreuses prouesses techniques qu'il me plait de vous faire découvrir.

NOM : AMOENITAS
IMO : 9505510
Type : Cargo
Année de construction 2010 en Chine
Chantier : Taizhou Kouan SB Co
Pavillon : ANTIGUA BARBUDA (ATG)
Jauge brute : 11473
DWT : 10000
Longueur totale : 133 m.
Largeur totale : 23 m.
Ex noms : 2010 HYUNDAI PHOENIX - 2012 PALANPUR

mercredi 1 octobre 2014

COLLISION SUR LE CANAL DE SUEZ ENTRE DEUX PC

Filmé depuis une pilotine, la collision survenue le 29 septembre, entre le MAERSK TANJONG et le COLOMBO EXPRESS ... que s'est il passé ... avarie technique, défaut de veille ...

Les deux porte-conteneurs se sont heurtés à Port-Saïd, à l'entrée méditerranéenne du canal de Suez. Le "Maersk Tanjong" a visiblement été heurté par le "Colombo Express".
Le COLOMBO EXPRESS le 10 juillet 2014 à FOS-SUR-MER
photographié par Emmanuel BONICI
et le MAERSK TANJONG en avril 2014 toujours à FOS-SUR-MER
photographié par Emmanuel BONICI

Selon l'armateur du COLOMBO EXPRESS, Hapag-Lloyd à Hambourg, il n'y a pas eu de blessés et l'incident n'a également donné lieu a aucune trace de pollution. Sur les 3 conteneurs tombés à l'eau un seul a pu être repêché.


jeudi 25 septembre 2014

PRÉSENTATION D’EUGÈNE GILLET

Il est temps pour moi de vous présenter Eugène GILLET qui me permet depuis plusieurs mois d'agrémenter mon blog de belles photos de navires ou autres embarcations.

Eugène m'avait contacté en découvrant mon blog et en me proposant de suite des photos, ce que j'ai bien sur accepté. Il m’envoie donc ses œuvres avec parfois de la documentation s'y rapportant et je rédige l'article autour de celles-ci. C'est une collaboration très sympathique et j'essaye toujours de rapporter par le texte ce qu'il a voulu montrer par ses photos.

Voici donc mon ami Eugène par lui même :
je cite "Né à Ouessant, fils de marin de commerce qui naviguait à la SMS (Société Maritime Shell) avec comme bateaux célèbres le BATILLUS et le BELLAMYA, j'ai toujours aimé la mer et les bateaux.
Par ma situation à la pointe du Finistère, j'ai l'occasion de voir arriver et partir de nombreux navires du port de Brest surtout depuis le phare du Petit Minou.
Nouveau shipspotter depuis trois ans je passe beaucoup de mon temps à photographier les navires de toutes sortes lors de mes loisirs souvent au bord de la mer.
Je suis également un grand attentif au mouvement de bateaux grâce à Marinetraffic (AIS).

Ayant découvert la gazette de Bigbull, j'ai toujours beaucoup de plaisirs à participer au blog de Benoît DEHAINE où je découvre différents reportages toujours très intéressants."

dimanche 24 août 2014

BARQUES A VAPEUR - DOUARNENEZ

Voici une photo d'Eugène Gillet qui me fait douter sur son âge ???
ANNÉES 1920 ... LA BELLE ÉPOQUE
Comment cela se fait-il, voilà une scène digne de la Belle époque dans les années 1920. Comment est-ce possible ? Eugène nous cacherait-il son âge ? il atteindrait donc les 100 et aurait pris cette photo à ses 10 ans du temps du monochrome ???

L'explication est en fait toute simple, inspiré par les très belles photos qu'Eugène m'a encore fait parvenir à l'occasion du weekend festif à Douarnenez j'ai tout simplement joué avec mon logiciel pour vieillir artificiellement la photo originale ci-dessous. L'ambiance, la barque et les personnages à bord ci prêtait parfaitement.

il s'agit là du canot à vapeur "Suzanne" une reproduction à l'identique d'après les plans de 1882 et machine de la même année reconstruite et lancée en 2006 par l'association Sequana à Chatou (78). Pour en savoir plus sur les sorties de "Suzanne" cliquez-ici.

LA VERSION ORIGINALE DE 2014 DU CANOT A VAPEUR "SUZANNE"
Vous pouvez ainsi voir les autres photos de cette animation dans leurs versions originales et sans commentaires superflus, profitez juste de ces barques restaurées et entretenues avec amour par leurs différents propriétaires.