Google+ La Gazette de Bigbull: CIMETIÈRE DE LANDÉVENNEC ET JEAN GABIN

SOUVENEZ-VOUS

OHÉ DU NAVIRE ! *** Retour de la GAZETTE DE BIGBULL avec un article sur un caboteur de la Seine ... le FRISIAN INO ... ***

lundi 28 juillet 2014

CIMETIÈRE DE LANDÉVENNEC ET JEAN GABIN

LANDÉVENNEC
Quel lien peut-il bien exister entre le cimetière marin de Landévennec et le célèbre acteur Jean GABIN ? c'est ce que nous allons découvrir dans cet article.
LE MÉANDRE DE L'AULNE
C'est en 1840 que le site de l'Aulne commence a exister de manière concrète pour la marine nationale. En effet c'est à cette période qu'est créée une station navale dont le but est d'accueillir les bateaux en réserve, ce qui permettra au bourg de Landevennec de profiter des équipages (près de 200 marins en permanence) occupant cette station (celle-ci sera même visitée en 1858 par Napoléon III et l'Impératrice Eugénie). 
LA RADE DE BREST ET LA LOCALISATION DU CIMETIÈRE 
Durant la seconde guerre mondiale, les allemands utilisent cette zone en aménageant des ateliers à bord de certains navires. En particulier l'ARMORIQUE vaisseau école des mousses qui y sera sabordé en août 1944 (Il gît toujours là par 18 m. de fond).
LE CIMETIÈRE MARIN
Dans les années 50 la Réserve se transforme en cimetière comme nous le connaissons aujourd'hui. De modestes à prestigieuses, de nombreuses unités y ont séjourné. En particulier le PASTEUR célèbre paquebot qui servit au transport des troupes pour l'Indochine entre autre (Mon grand père est revenu d'Indochine à son bord).
UNE VUE RARE DU PAQUEBOT PASTEUR A LANDEVENNEC
Carte postale collection personnelle Erwan GUEGUENIAT
ARTICLE DE PRESSE SUR LA FIN DU PASTEUR
Le cimetière de LANDEVENNEC, ultime escale des navires guerriers avant l'acheminement vers les zones de déconstruction ou d'océanisation en haute mer lors des exercices de tir de la marine nationale (cette pratique n'est plus autorisé de nos jours, les navires devant être dorénavant démoli dans des chantiers).


VUE GÉNÉRALE DES UNITÉS PRÉSENTES AU CIMETIÈRE ACTUELLEMENT

LE REPOS DES GUERRIERS APRES AVOIR SILLONNÉ LES MERS DU GLOBE
On compte actuellement douze coques au cimetière à bateaux de Landévennec (Finistère), dont celle de l'ancien croiseur de 180 m, le COLBERT (arrivé en juin 2007). Mais il ne reste plus beaucoup de temps pour profiter de cette vue car, d'ici à la fin de l'été, l'anse de Penforn va changer de visage. Les deux anciennes frégates TOURVILLE (arrivé le 10 décembre 2012) et DE GRASSE (arrivé le 25 septembre 2013) rejoindront l'école navale de Lanvéoc, dans le Finistère, pour servir de brise-lames, tandis que l'Aconit, le Rhin, le Duguay-Trouin et le Jean Moulin rejoindront le mouillage d'attente des navires désarmés de la Marine nationale.
DE GAUCHE A DROITE LES FRÉGATES DE GRASSE ET TOURVILLE
DE PROFIL LA FRÉGATE DE GRASSE
À l'automne, les quatre coques de l'ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRI (arrivé début 2006), du DÉTROYAT (arrivé début 2006), de la GALISSONNIÈRE (arrivé août 2006) et du DUPERRÉ (arrivé août 2006) quitteront également Landévennec pour aller se faire déconstruire à Gand, en Belgique. Début 2015, ce sera au tour du COLBERT de quitter l'Aulne maritime. Sa déconstruction se fera à Bassens, près de Bordeaux. A noter parmi les petites unités la présence en arrière plan de trois patrouilleurs P400 dont LA FOUGUEUSE que j'ai bien connu en  Martinique et qui fera l'objet d'un article prochainement. Egalement sur le 1er plan vous pouvez voir deux transports de rade qui feront aussi l'objet d'un article.
LA FRÉGATE ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRI A GAUCHE ET L'AVISO DÉTROYAT A SON BABORD
EN ARRIÈRE PLAN LES 3 P400
Venons en maintenant à ma question d'accroche d'article, quel est donc le point commun entre le cimetière de LANDEVENNEC et le célèbre acteur JEAN GABIN ? Et bien le point commun c'est l'aviso DÉTROYAT. En effet c'est à Brest à l'occasion des funérailles de l'acteur, le 19 novembre 1976, qu'en présence de son épouse, d'acteurs et de personnalités (dont Alain Delon) que se déroule une cérémonie simple et solennelle à bord de cet  aviso. L'urne funéraire de Jean Gabin est ouverte depuis la plage arrière du DÉTROYAT en mer d'Iroise, à 20 nautiques de Brest, au sud de la chaussée des Pierres-Noires. Ainsi bientôt cet aviso disparaîtra du paysage maritime français et emportera avec lui la dernière trace maritime du passage de Jean GABIN.
DE GAUCHE A DROITE, L'ESCORTEUR LA GALISSONIÈRE
LE CROISEUR COLBERT ET L'ESCORTEUR LE DUPERRÉ
Pour mémoire voici un petit résumé de la vie militaire de ce grand acteur (source Wikipedia)  :
JEAN GABIN EN SOLDAT
(origine photo site : http://www.rbfm-leclerc.com)
Déjà très célèbre, JEAN GABIN pourrait tenter une carrière d'acteur aux États-Unis, mais ce serait compter sans son ardent patriotisme. Il s'engage en avril 1943 dans les Forces navales françaises libres du général de Gaulle pour libérer son pays. Embarqué comme canonnier chef de pièce sur le pétrolier ravitailleur militaire ELORN, il traverse l'Atlantique en convoi à destination de Casablanca, attaqué au large par les sous-marins et par les avions allemands aux approches de la Méditerranée. Puis sous les ordres de l'enseigne de vaisseau et futur vice-amiral André Gélinet, le second maître Jean Moncorgé sert comme chef du char Souffleur II du 2e escadron du régiment blindé de fusiliers-marins qui appartient à la célèbre 2e division blindée du général Leclerc.
AVISO DÉTROYAT ALORS EN SERVICE
(origine photo site : http://www.rbfm-leclerc.com)
Au printemps 1945, il participe à la libération de la poche de Royan puis à la campagne d'Allemagne qui le conduira au Nid d'aigle d'Hitler à Berchtesgaden. À la fin de la guerre, il est décoré de la Médaille militaire et de la Croix de guerre. En juillet 1945, âgé de 41 ans, le « plus vieux chef de char de la France Libre » est démobilisé et revient au monde du spectacle avec des cheveux blancs. Toute sa vie, il restera très attaché à la marine nationale et proche de celui qui fut son chef, le vice-amiral Gélinet et sa famille.

Encore merci à mon ami Eugène GILLET qui me permet par ses photos de vous faire partager ma passion maritime. Ainsi qu'à Erwan GUEGUENIAT pour la carte postale magnifique du PASTEUR.
Enregistrer un commentaire