Google+ La Gazette de Bigbull: HIER A FORT-DE-FRANCE ... UNE ECLIPSE & UN TROUBADOUR

SOUVENEZ-VOUS

OHÉ DU NAVIRE ! *** Retour de la GAZETTE DE BIGBULL avec un article sur un caboteur de la Seine ... le FRISIAN INO ... ***

mardi 18 août 2009

HIER A FORT-DE-FRANCE ... UNE ECLIPSE & UN TROUBADOUR


Arrivé lentement et sans bruit de nuit.


Arrivé tout aussi lentement mais de jour.

Hier deux navires sont arrivés dans le port de Fort-de-France. Le HÖEGH-TRUBADOUR qui était à la prise de pilote vers 4h30 et l'ECLIPS, un porte-conteneurs affrété CMA-CGM et qui dessert la ligne / Miami - Puerto Rico - St Maarten - Martinique - St Lucie - Trinidad - Jamaïque en alternance avec le CONDOR et le CONRAD.

Avec le HÖEGH, ce qui est impressionnant hormis son gabarit c'est le silence qui accompagne son déplacement, en effet ce navire est extrêmement silencieux par rapport à la puissance des machines. Les voituriers de la compagnie HÖEGH viennent fréquemment accoster au quai de l'hydrobase. Les sisterships (bateaux construits en série et identiques) sont au nombre de 8 et j'en ai déjà vu la moitié ici à Fort-de-France.


5h15 pendant que Fort-de-France s'éveille lentement ...

Concernant le HÖEGH-TRUBADOUR, du temps où il s'appellait "HUAL TRUBADOUR", il s'était échoué le 1er octobre 2002 sur un haut fond à l'entrée du chenal d'accès à Pointe-à-Pitre. Il n'y avait eu aucune pollution. Cet échouement avait eu lieu alors que le remorqueur "Boris" venait d'être désarmé et l'équipage licencié. C'était à l'époque le seul remorqueur basé à Pointe-à-Pitre. Le voiturier s'était engagé dans le chenal, alors que le pilote n'était pas encore à bord. Un tiers de la quille reposait sur un fond de coraux à moins de 6 m de fond. Le navire n'accusait aucune gîte, il avait 2 000 voitures à bord. Le samedi 5 octobre, deux remorqueurs (1 battant pavillon américain et l'autre de La Barbade) venus spécialement à la Guadeloupe tiraient le "HUAL TRUBADOUR" d'affaire. Ces deux remorqueurs avaient bénéficié d'une dérogation au monopole du pavillon français, délivré par les Affaires Maritimes, pour l'acte de remorquage. Cet échouement du voiturier a couté à l'assureur Groupama-transport la bagatelle de 12 000 000 $ US (source : https://www.groupama-transport.com/fr/newsletter/mars03.php).


La masse imposante du HÖEGH.


Gros plan sur la "porte",
je suis toujours fasciné par cette rampe et sa puissance !



Assisté du CHIFTAN, l'affrété se présente ...


Il rejoint son poste à la Pointe-des-Grives sud.

pour l'ECLIPS, il s'agit d'un porte-conteneurs relativement moderne (constr. 1997) et de fabrication turque. Ancien navire d'une société maritime turque il navigue pour l'instant en affrété CMA-CGM, c'est donc pour l'heure un régulier du port de Fort-de-France.


Au milieu des conteneurs ...
une belle (l'embarcation) et une bête (la grue) .



La passerelle comme une tour de contrôle.


Le bulbe sur une mer d'huile.


Les aussières me tractent vers le quai, je vais pouvoir souffler.

HÖEGH TRUBADOUR (Oslo) - IMO 7900211 - Voiturier - 180,00x29,22x12,54 m - TE 5,518 m - JB 33 369 - JN 10 011 - PL 12 165 t - P 8 238 kW (mot. B&W-Mitsui 6L67GFC) - V 18 nds - Cap. 3 550 voitures (3 290 m de linéaire) - Equipage 27 - Constr. 1980 (Tsuneishi Shipbuilding, Hiroshima, Japon) - Gérant Hoegh Fleet Services (Oslo, Norvège) - Pav. NIS - Ex HUAL TRUBADOUR (2000-2005) - Ex HUAL INGRITA (1982-2000) - Ex INGRITA (1980-1982).
Sister ships : HÖEGH TRACER (IMO 7924841) - HÖEGH TRAMPER (IMO 7900209) - HÖEGH TRAPEZE (IMO 8130966) - HÖEGH TRAPPER (IMO 7924853) - HÖEGH TRAVELLER (IMO 8116908) - HÖEGH TREKKER (IMO 8005903) - HÖEGH TROPICANA (IMO 7903093) - HÖEGH TROTTER (IMO 8116910).

ECLIPS (HARLINGEN) - IMO 9126924 - Porte-conteneurs - 149 x 22,7 - PL 9 978 t. - DWT 12123 - Constr. par Sedef Gemi (à Tuzla - TUR) - Construit en 1997 - Pav. HOL - Ex nom : 97 MUKADDES KALKAVAN 07 ECLIPS
Enregistrer un commentaire