Google+ La Gazette de Bigbull: SINDBAD , UN BATEAU PAS UN MARIN ...

SOUVENEZ-VOUS

OHÉ DU NAVIRE ! *** Retour de la GAZETTE DE BIGBULL avec un article sur un caboteur de la Seine ... le FRISIAN INO ... ***

dimanche 1 novembre 2009

SINDBAD , UN BATEAU PAS UN MARIN ...

Je lui trouve une bien belle silhouette ...

Avec un trafic encore très pauvre en nouveau cargo, je vous propose donc un joli navire rencontré lors d'une de mes promenades sur cette si belle île. Le 05 octobre au mouillage devant Sainte-Anne se trouvait donc le SINBAD. Un joli deux mâts dont je vous conte l'histoire :

Voici un navire livré en 1930 par le chantier hollandais Van Diepen, de Waterhuizen, comme JOHANNE pour un armateur de Hambourg. Il passe sous le pavillon danois en 1952, devenant DYBVIG. En 1991, il est vendu à la plaisance et converti en yacht. En 2004 il a séjourné un an dans le port de Sète avant de traverser et de se retrouver dans les Caraîbes.
Un peu d'attente pour qu'il soit dans l'axe ...

Sous le nom de DYBVIG, il fût longtemps utilisé en Baltique comme 'stone fisher', pêcheur de cailloux. Son capitaine-armateur, qui était aussi 'pied-lourd' (scaphandrier allusion aux chaussures de plomb), se rendait sur des gisements de roches naturellement anguleuses. Descendu sur le fond, le scaphandrier devait guider le placement d'une griffe sur la roche choisie. Des cailloux de 3 tonnes pouvaient être ainsi remontés. Puis ces chargements allaient constituer
des enrochements de ports ou de jetées.

Ses dimensions sont 25,16 x 5,61 x 1,97 m. Les 98 tx de jauge brute l'ont fait échapper aux registres officiels internationaux.

Dans le fond, le DIAMANT.

Le froid de la Baltique et le chaud des Caraïbes, visiblement cela conserve, car vous ne rêvez pas cet honorable navire aura quatre-vingts ans l'année prochaine !
Enregistrer un commentaire