Google+ La Gazette de Bigbull: A BREST PAS DE VIANDE DE KOBE MAIS UN VOITURIER

SOUVENEZ-VOUS

OHÉ DU NAVIRE ! *** Retour de la GAZETTE DE BIGBULL avec un article sur un caboteur de la Seine ... le FRISIAN INO ... ***

mercredi 9 juillet 2014

A BREST PAS DE VIANDE DE KOBE MAIS UN VOITURIER

Reprise de mes activités d'amoureux de bateaux. Mon ami Eugène vient de m'envoyer cette impressionnante "caisse à savon" sur l'eau. Il s'agit là d'un "voiturier" ou "vehicles carrier" pour les anglophones.
Au célèbre passage du Minou le 7 juillet 2014, la masse est impressionnante.
Ce type de navire est apparu au début des années 70 lorsque la demande de transport de véhicules a nécessité l'augmentation du nombre de voiture a faire transiter par mer. Ces navires en forme de boite d'acier sur l'eau possèdent plusieurs ponts intérieurs (pouvant aller jusqu'à 12) d'une hauteur minimale de 1m70 (hauteur standard des voitures) afin de permettre le chargement de berlines. Les ponts peuvent être modulables pour également permettre le chargement de camions.

Lège sur l'eau, nous pouvons voir la rampe arrière ainsi que celle en latérale.
Le premier navire de ce type fut le EUROPEAN HIGWAY (4200 voitures en emport) construit en 1973 pour la compagnie japonnaise K LINE dont je vous propose aujourd'hui, grâce à Eugène, l'APOLLON LEADER. L'évolution des techniques permet aujourd'hui d'obtenir des navires pouvant charger 6200 voitures. Des projets existent pour obtenir prochainement des navires capable d'emporter 8500 véhicules.
Un an avant sa démolition j'avais photographié à Fort-de-France le 26 février 2008,
le CORAL HIGHWAY, une construction de 1987.
Je suis toujours impressionné par ces navires, certes pas très esthétiques sur l'eau mais dont la prouesse technique a flotter ne me laisse pas indifférent. Ces navires présentent cependant l'inconvénient du fait de leur conception d'être très sensible aux conditions de navigation et en particulier par leur fardage* a subir les conditions de vent.
Parmi mes premières photos de navires, le CURITIBA à Fort-de-France le 26 novembre 2007
avec mon premier appareil photo, d'où la piètre qualité de celle-ci mais qui nous permet de juger
de la masse sur l'eau de ce type de navire.
Ainsi récemment deux accidents importants (les deux en décembre) ont mis en cause ce type de navire :
Le 14 décembre 2002, à 2 heures du matin et par fort brouillard, le TRICOLOR, transporteur de véhicules de la compagnie norvégienne Wallenius, d'une taille de 190 sur 42 mètres et transportant 2 862 voitures de luxe et 77 engins de chantier se couche sur un haut-fond dans le pas de Calais à 30 km au large de Dunkerque, après avoir été abordé par un porte-conteneurs. Le navire avait chargé des BMW, des Volvo et des Saab à Zeebruges en Belgique et se rendait à Southampton en Grande-Bretagne où il devait charger d'autres véhicules avant de partir pour les États-Unis. Le navire (valeur estimée 40 millions d'euros) et la cargaison (49 millions d'euros) ont été renfloués à grand frais, car provocant d'importantes gênes à la navigation, mais presque totalement irrécupérables.
Le 5 décembre 2012 le BALTIC ACE est entré en collision avec le porte-conteneurs CORVUS J à hauteur de Goeree-Overflakkee à 65 kmde la côte de Zélande. Le voiturier a coulé rapidement après la collision. (source Wikipedia)
Et dire qu'il flotte ...
Bien sur beaucoup de noms de ces navires évoquent le monde de l'automobile ... 

* fardage : Désigne la prise au vent d'un bateau ou d'un navire. Le fardage est également un problème pour les grands navires cargo navigant lèges (sans chargement) : leur grand franc-bord associé à un faible tirant d'eau les rend peu manœuvrant dans un vent fort ; dans les cas extrêmes, à faible vitesse, un navire peut être incapable de garder son cap et dérive alors fortement. Les manœuvres d'accostages sont également très sensibles pour les remorqueurs qui doivent également tenir compte du manque de manœuvrabilité et du peu de visibilité de l'équipage lors des manœuvres d'approches.
Pour juger de la difficulté du travail d'un remorqueur, voyez l'ALLIANCE face au CURITIBA. 26 novembre 2007

APOLLON LEADER
IMO : 9402706
Année de construction : 2008
Type : Vehicles carrier
Tonnage : 60213 T.
DWT : 18758
Longueur totale : 200 m.
Hauteur : 32.3 m.
Chantier : Mitsubishi (Kobe - Japon)
Vitesse : 20.5 noeuds

IMO : 8612299
Année de construction : 1987
Type : Vehicles carrier
Tonnage : 49439 T.
DWT : 14597
Longueur totale : 180 m.
Hauteur : 32.2 m.
Chantier : Oshima (Oshima SB - Japon)
Vitesse : 20.5 noeuds
Ancien nom : MICHIGAN HIGHWAY
Détruit à Xinhui (Chine) le 02 mai 2009

CURITIBA (2002)
IMO : 9078220
Année de construction : 1994
Type : Vehicles carrier
Tonnage : 47367 T.
DWT : 12229
Longueur totale : 180 m.
Hauteur : 32.2 m.
Chantier : Imabari Zosen (Marugame - Japon)
Vitesse : 18.5 noeuds
Ancien nom : ROCKIES HIGHWAY

Enregistrer un commentaire