Google+ La Gazette de Bigbull: LE 25ème TOUR DES YOLES RONDES DE MARTINIQUE

SOUVENEZ-VOUS

OHÉ DU NAVIRE ! *** Retour de la GAZETTE DE BIGBULL avec un article sur un caboteur de la Seine ... le FRISIAN INO ... ***

lundi 3 août 2009

LE 25ème TOUR DES YOLES RONDES DE MARTINIQUE


Le vainqueur du 25ème tour ... la Yole Joseph Cotrell-Optika


Le combat face à la mer et le vent ...

Les bois dressés pour maintenir un équilibre fragile


Only avec ses coursiers attentifs ...


Brasserie Lorraine pour une 3ème place

Tania chaussures a fait une très belle semaine de course.

La semaine dernière a eu lieu en Martinique le 25ème tour de Martinique des yoles rondes, dernière étape aujourd'hui.

Dans la baie des Flamands, le travail des équipiers

Cette compétition engendre ici un véritable engouement populaire et déchaine toutes les passions. Chaque ville supporte sa yole et son patron. On y retrouve donc tout ce qui fait la Martinique avec l'affrontement entre yoles de la côte Atlantique et des yoles de la côte Caraïbe. Cette course demande une connaissance parfaite des courants et des vents ainsi que du relief de la Martinique pour maitriser les éléments. En effet, le parcours proche des côtes est souvent parsemé de pièges naturels (courant, rencontre de la mer et de l'océan, relief qui provoque chute ou augmentation du vent etc ...).


Tania chaussures attaque Rosette ...

Brasserie Lorraine dans la mer formée

UFR SIAPOC le grand perdant pour ... 17 secondes.


Jeudi et vendredi j'ai donc pu embarquer sur une vedette (6m50 avec deux moteurs de 100 ch.) pour pouvoir suivre deux étapes. J'ai pris un plaisir énorme ainsi que beaucoup d'eau jeudi car la mer des caraïbes était in-habituellement agitée avec des creux de 2 m. ajouté aux remous des dizaines de navires suiveurs c'était parfois chaud !


Quand on parle de bateaux suiveurs par dizaines ...

Des vues de Yoles et des bateaux d'accompagnement, voiles de rechanges et coursiers remplaçants. En effet si la yole dessale ou démâte il peut y avoir besoin de rechange et enfin les équipiers pour, aux ordres du patron, alléger ou alourdir la yole en fonction des conditions de courses.


Les coursiers dans un bateau suiveur ...

Les voiles de rechanges dans un autre.

Pour les résultats officiels voici le site de cette compétition : http://www.yoles-rondes.org/
Enregistrer un commentaire