Google+ La Gazette de Bigbull: 50 ANS D'IMO EN SEINE

SOUVENEZ-VOUS

OHÉ DU NAVIRE ! *** Retour de la GAZETTE DE BIGBULL avec un article sur un caboteur de la Seine ... le FRISIAN INO ... ***

mercredi 2 janvier 2013

50 ANS D'IMO EN SEINE

Que veut dire ce titre d'article ?
50 ans d'IMO en Seine, cela ne signifie rien ?
Seraient-ce les effluves du réveillon qui m'ont conduit à cet incompréhensible titre ?

Eh bien non il s'agit justement de vous apprendre, pour ceux qui l'ignorent bien sûr, que chaque navire de la marine marchande possède sa propre immatriculation appelée numéro IMO (Internationnal Maritime Organization). Ce numéro est attribué aux navires de commerce de plus de 100 tonneaux lorsque, lors de la construction, la quille est posée sur la coque. Cet IMO est attribué à vie pour le navire, quels que soient les changements de propriétaire, de pavillon ou de nom du navire. Il n'est ensuite plus jamais réattribué.

Ainsi on différencie les navires de la marine marchande possédant un numéro IMO des autres bateaux tels que les Péniches, les bateaux de pêche (à usage exclusif), les barges, les docks flottants etc etc.

Sur la Seine les bateaux immatriculés IMO ne peuvent être essentiellement que des caboteurs ou fluvio-maritime dont la jauge se situe entre 100 et 500 tonneaux. Ces cargos capables de naviguer en fleuve et en mer ne sont pas, bien sur conçu pour traverser les océans, ils sont le plus souvent à proximité des côtes où sur des traversées très courtes telles que Angleterre-France. Imaginez-vous par gros temps en Manche, ces navires doivent quand même "taper dur".

Voici donc trois caboteurs, avec 40 ans d'écart de conception,  pour illustrer mon article sur les numéros IMO, numéros qui me permettent ensuite d'obtenir les renseignements techniques et historiques du navire comme vous pouvez le constater ci-dessous. Merci à Erwan de m'avoir autorisé la publication de ces deux photos, ces navires ne dépassant pas Gennevilliers, il m'est difficile de pouvoir les photographier.


Construction 1947 en Hollande

 L'ESCAUT à hauteur de Bougival en 1960

Toujours le même ESCAUT franchissant le pont du Change
et le Palais de Justice vers 1960 (carte postale appartenant à l'auteur)

ESCAUT - IMO 5106184 - cargo de divers - JB 399 - DWT 583 - Constr. 1947 (Haarlemsche, Haarlem, NLD) - Ex : 64 GROUVILLE 1964 - APCE RACHEL 1968 - TRADER MALTESE 1969 - NATASA 1971 - ANNA I 1972 - PANAGIOTIS 1972 - ANNA MARIA 1974 - LELIA 1974 - RANIA B. 1976 - BRAVO 2 1983.

Construction 1981 en Angleterre

L'HELEN le 17 décembre 2012 en aval du pont de Tancarville.


HELEN (Nassau) - IMO 7928029 - cargo de divers - 84,82 x 11,41 x 5,41 - TE 3,442 - JB 1 425 - TPL 1 842 - P 745 kW (Alpha 8T23L-VO) - V 10 nds - Constr. 1981 par Cochrane Shipbuilding (UK) - Gérant SMS (Pays Bas), Oper Ship Management Services (Ukraine) - Pav. BHS        Ex URGENCE


Construction 1986 en Hollande

Même jour même lieu l'EST.

EST (Liepaja) - IMO 8609931 - cargo de divers - 64,35x10,50x4,50 m - TE 3,75 m - JB 920 - JN 560 - PL 1 469 t - P. 866 kW (Mot. Caterpillar) - V. 10,5 nds - Constr. 1986 (Ferus Smit, Foxhol, NLD) - Gérant: A&A Trading Ttd, Liepaja, LVA - Pav. LVA - Ex: RIHA (1986/1987) - Ex: LAURA II (1987/1994) - Ex: REEST (1994)



Enregistrer un commentaire