Google+ La Gazette de Bigbull: COSETTE ET SES MISERABLES

SOUVENEZ-VOUS

OHÉ DU NAVIRE ! *** Retour de la GAZETTE DE BIGBULL avec un article sur un caboteur de la Seine ... le FRISIAN INO ... ***

dimanche 28 février 2010

COSETTE ET SES MISERABLES

Un vieux caboteur roulier de 1966.

Un équipage abandonné dans la misère par l'armateur du navire COSETTE.
17 marins laissés sans revenu depuis plusieurs mois, un navire sans affrètement depuis le séisme d'Haïti, des dettes de carburant et de remorquage qui a déjà provoqué deux saisies conservatoires, tel est le triste sort de ce bateau que l'on pouvait voir au mouillage depuis un mois et demie dans la baie de Fort-de-France.

Un château aux formes bien particulières ...

La boule noir sur l'étrave indiquant : navire au mouillage.

Cette semaine le navire a été autorisé à accoster au quai de l'hydrobase, la situation devenant très précaire à bord. Il ne restait que deux jours d'eau potable à bord et 10 jours de vivres. Les marins en étaient rendu a pécher les poissons dans la baie pour se nourrir.
Ces équipages abandonnés par des armateurs peu scrupuleux on en voit encore beaucoup trop de par le monde. Ces marins roumains et latino-américains ne sont plus payés depuis octobre 2009, n'ont pas les moyens de payer un billet d'avion pour rentrer au pays et n'ont pas pu joindre leurs familles depuis près de deux mois.

Les couleurs de l'armateur ???

En espérant qu'une solution rapide sera trouvée pour ce navire qui transportait d'habitude des véhicules d'occasion pour Haïti et surtout pour son équipage. (source France-Antilles du 25 février 2010)

1 mois 1/2 dans la baie sur ce 100 mètres ... cela doit être long !

COSETTE - IMO 6617025 - Cargo ro-ro - 99,19 x 15,00 x 11,05 m - TE 6,06 m - JB 4 057 - JN 1 493 - PL 4 457 t - P 2 170 kW (mot. Deutz RBV12M350) - V 13 nds - Constr. 1966 par Jos L Meyer ( Allemagne) - Gérant Kopco Marine Services (USA) - Pav COK - Ex PHOENIX SPIRIT, ex WIDAD, ex STANMORE, ex ZANOOBIA, ex KUSI, ex FREIGHTLINE ONE, ex TRANSLINK, ex MADOURI, ex MOUNDRA, ex SALOME
Enregistrer un commentaire