Google+ La Gazette de Bigbull: UN TANKER RANGER DE LA MER LIVRE FORT-DE-FRANCE

SOUVENEZ-VOUS

OHÉ DU NAVIRE ! *** Retour de la GAZETTE DE BIGBULL avec un article sur un caboteur de la Seine ... le FRISIAN INO ... ***

dimanche 23 août 2009

UN TANKER RANGER DE LA MER LIVRE FORT-DE-FRANCE

Durant cette semaine c'est un ranger de la mer qui était présent dans la baie pour livrer en pétrole brut la raffinerie de la SARA (raffinerie de Fort-de-France). En effet le SEARANGER, tanker de fabrication chinoise était accosté à l'appontement pétrolier.


Le SEARANGER de toute sa longueur le 19 août, il faut 3 à 4 jours pour "vider" sa précieuse cargaison de pétrole brut.

SEARANGER - IMO 9442158 - année de construction 2009 dans les Hudong-Zhonghua à Shangaï en Chine - Tonnage 60193 - DWT - 109165 - Longueur 243 m. - Largeur 42 m. - Vitesse 14,5 noeuds - Pavillon Hong Kong.

Un pétrolier est un navire citerne servant à transporter le pétrole ainsi que ses dérivés. Pour le transport d'autres liquides, les navires s'appellent : les méthaniers qui transportent le gaz, les chimiquiers pour le transport de produits chimiques etc. On les nomme également tankers (de l'anglais oil tankers, « citernes à pétrole »), ou supertankers pour les plus grands.


Un chimiquier au mouillage devant l'île de Saint-Martin.

On distingue plusieurs sortes de pétroliers :


Les super-tankers transportent les produits pétroliers sur de grandes distances dans des tailles dépassant les 100 000 tonnes;

Les pétroliers classiques pour les moyennes distances, que l'on peut classer à moins de 100 000 tonnes ;


Les ravitailleurs et navires d'allègement : ils permettent le ravitaillement d'autres navires, ou d'alléger les pétroliers trop gros pour arriver à un certain terminal ;


Les pétroliers côtiers qui effectuent des transports de différents types de produits en cabotage, ils sont de dimensions limitées et ont une bonne manœuvrabilité pour pouvoir se glisser dans les passages étroits, ce sont des navires comme le LAMENTIN ou LACANAU que l'on voient souvent s'approvisionner à la SARA pour ravitailler ensuite la centrale de BELLEFONTAINE et certaines îles des Antilles;



Le LACANAU un des réguliers de la baie.


Le ALICE-PG ravitaillant la centrale électrique de BELLEFONTAINE.

Les barges particulièrement utilisées sur le continent nord-américain, où elles représentent environ 60 % du trafic intérieur de pétrole. Elles peuvent être poussées ou tirées par un remorqueur et peuvent permettrent aussi le ravitaillement des navires en mer.



Le FS PROVENCE à l'appontement de la SARA.


Le même au même poste vue de la mer.
Enregistrer un commentaire